Après une année 2017 consacrée à la préparation des outils et documents destinés au synode et conclue par l’ouverture du synode en décembre, puis une deuxième année 2018 mettant en route les rencontres en équipes synodales et rassemblant les délégués synodaux pour une première session, il est intéressant de faire un bilan financier du synode.

 

Le bilan 2017-2018

En février 2017 dans le n°3 du magazine Eglise de Besançon, le budget prévisionnel du Synode avait été présenté. On se rappellera qu’il mettait en avant un budget de dépenses d’environ 256 000 € pour 3 ans, associées à des recettes prévisionnelles d’environ 99 000 € sur la même période. En mettant de côté l’année 2019 (nous y reviendrons en fin d’article), il s’agissait en fait de 91 000 € à payer et 49 000 € à récolter sur les deux premières années. Le bilan établi début décembre fait état de 83 500 € de dépenses et 76 000 € de recettes, soit au total environ 35 000 € de mieux que les prévisions. Cela intègre cependant par anticipation 24 000 € de participation des paroisses (pour les frais de la session synodale, à payer en décembre 2018). Pour ce qui est des dépenses, on peut souligner que 8% ont été économisés grâce aux efforts conjoints de tous ceux qui sont intervenus dans les différentes étapes du synode depuis son lancement.

On fera aussi un parallèle heureux entre ce bon bilan financier et le bilan tout aussi positif de la participation aux équipes synodales qui ont réuni près de 6000 personnes là où nous n’avions envisagé que 4000 à 5000 participants.

 

En regardant plus en détail le bilan financier par catégories, on peut constater que les dépenses liées à la communication et à l’impression ont été réduites d’environ 6000€ (grâce à une recherche de meilleurs fournisseurs) et celles prévues pour la décoration et les intervenants d’environ 4000€ (avec des choix plus ‘sobres’). A l’inverse la location des lieux de rencontre avait été sous-estimée d’environ 1800€.

Les investissements pour alimenter le p’tit marché du synode ont été plus forts que prévu (d’environ 4000€), mais permettront de générer une recette plus importante (déjà 3500€ de plus que prévu, avec un stock à vendre de plus de 3000€).

La recherche de mécènes n’est pas suffisamment efficace, des actions seront lancées en ce sens prochainement. Deux autres recettes sont par contre plus fortes qu’attendues: la participation des paroisses pour les affiches, les carnets de route et les frais des délégués à la session synodale d’une part, et les dons des particuliers et surtout des communautés religieuses (60% du total des dons) d’autre part. Que chacune et chacun soit remercié pour l’aide précieuse ainsi apportée au bon déroulement du synode partout dans le diocèse !

 

Les perspectives 2019

L’année 2019 qui se profile sera l’occasion de vivre encore trois grands événements: Deux sessions synodales en février à Vesoul et en juin à Besançon et la fête de promulgation des actes du synode le 6 octobre 2019. Si les deux sessions se dérouleront comme prévu, le budget envisagé pour l’organisation à Micropolis du rassemblement en octobre a été analysé de près ces dernières semaines par notre archevêque, avec l’aide du Conseil épiscopal et des treize doyens de notre diocèse. La conclusion de cette analyse appelle à revoir le lieu et la forme prévue pour cette clôture du synode afin d’éviter une dépense trop importante, et être ainsi en phase avec l’effort demandé à chaque communauté pour réduire les dépenses dans notre diocèse. Plusieurs pistes alternatives sont actuellement à l’étude et une décision sera prise en tout début d’année 2019. Nous vous informerons bien sûr en détail de tout cela dès que possible !

 

Et pour apporter votre soutien au synode…

Cet article est aussi l’occasion de rappeler les deux moyens mis à votre disposition pour soutenir financièrement le synode:

– faire un don pour le synode (par un paiement bancaire sur le site internet ou par l’envoi d’un chèque par courrier à Synode diocésain, 3 rue de la Convention, 25041 Besançon Cedex), et bénéficier au passage d’une réduction d’impôts sur le revenu (le mécanisme est maintenu même avec le prélèvement à la source).

– passer une commande au p’tit marché du synode, et préparer ainsi un cadeau pour soi ou pour la famille et les amis à l’approche des fêtes de fin d’année: jus de pomme, vin blanc (Sauvignon et Chardonnay), bougies et gobelets réutilisables sont commandables dès à présent. Le bon de commande est téléchargeable sur ce lien.
En plus des tarifs habituels, vous pouvez d’ailleurs profitez de deux offres spéciales :

=> Jusqu’au 31 décembre, nous vous offrons une bouteille dans chaque carton de vin ou de jus de pomme (vous ne payez donc que 5 bouteilles).

=> Pour accompagner les paroisses, services, mouvements, dans leurs efforts pour réduire leur consommation de plastique jetable, la commande de gobelets en grande quantité bénéficie désormais des tarifs suivants: 35€ les 20 gobelets, 150€ les 100, 270€ les 200, 360€ les 300.

 

Stéphane Bobillier, Secrétaire général du synode,

Philippe Tixier, Econome du diocèse.