Un groupe de 30 personnes, des chaises mais pas de tables, du papier, des marqueurs, un mur qui colle pour y déposer nos idées, de l’énergie, de la bonne humeur, voilà quelques-uns des ingrédients de la première rencontre du conseil synodal!

 

Ce groupe est constitué d’une bonne partie des membres du conseil diocésain de pastorale, et de quelques personnes appelé par l’évêque pour aboutir à un conseil repr

ésentatif de tout notre diocèse. Et son rôle est clairement défini dans le règlement du synode: il offre propositions, réactions et réflexions au secrétariat général pour que le synode se déroule dans les meilleures conditions!

 

Plusieurs ateliers étaient au programme de nos 4 heures de travail: debout ou assis, en grand groupe ou en petites équipes, avec nos neurones pour réfléchir ou nos mains pour dessiner, en silence ou dans des conversations bruyantes, nous avons varié les techniques pour faire avancer chaque sujet.

Le premier atelier a permis de faire connaissance et de répondre à la question-clé « mais qu’est-ce que je suis prêt à apporter dans ce conseil synodal? » (les réponses sont sur la photo…). Puis nous avons pris un temps autour de la prière du synode pour ajouter l’Esprit-Saint aux ingrédients cités plus haut. Sans Lui, nous n’aurions sans doute pas été aussi efficaces et créatifs!

Les membres du conseil ont ensuite joué les cobayes pour tester le carnet de route qui a été rédigé et qui sera mis en page et imprimé cet été: c’est maintenant qu’il fallait repérer ce qui a besoin d’être ajusté, et il reste quelques semaines au secrétariat général pour finaliser ce document. La fin de la séance était plus créative: imaginer ce que nous pourrons vivre en complément de la célébration à la Cathédrale le jour de l’ouverture du synode, et inventer des slogans et des visuels pour des affiches avec un message simple: « Créer une équipe synodale, c’est facile et utile, lancez-vous! »

Et puisque le soleil était de la partie, c’est par un barbecue que nous avons conclu cette première rencontre.

 

Un conseil synodal plein d’énergie qui prendra sans doute plaisir à se retrouver en octobre pour de nouveaux ateliers 😉