Le règlement du synode

Un synode est une démarche prévue par l’Eglise dans le code de droit canonique. Mais les chapitres §460 à §468 qui régissent un synode diocésain sont suffisamment ouverts pour que chaque évêque puisse l’adapter à la réalité des paroisses, services, mouvements, … dont il a la charge.
 
Un règlement précis a donc été mis au point ces derniers mois, il a été signé par Mgr Bouilleret le 5 mai 2017, et il va nous servir désormais de feuille de route pour les prochaines étapes du synode.
Vous pouvez télécharger ce règlement pour le lire dans son intégralité.

Voilà également un résumé des points clés à retenir :

  • Un conseil synodal (environ 30 personnes) est mis en place pour aider les 3 membres du secrétariat général à préparer le synode.
  • Les équipes synodales seront ouvertes « à toute personne désireuse d’apporter sa contribution », et elles s’enregistreront sur ce site internet. C’est aussi par le site qu’elles feront remonter leur contribution.
  • Les délégués synodaux choisis pour faire partie de l’assemblée synodale seront au nombre de 301. Ces délégués seront tous baptisés et confirmés ou confirmands, et ils auront aussi fait partie d’une équipe synodale.
  • Parmi les délégués synodaux, 25% sont des membres de droit, 60% seront issus des paroisses, 15% seront issus des services et mouvements. Au total, 48 prêtres, diacres et consacré(e)s et 253 laïcs ou laïques participeront aux assemblées synodales.
  • En paroisse, un scrutin permettra de choisir les délégués synodaux entre mars et mai 2018. Pas de candidatures et de campagne électorale, mais un scrutin ouvert où chacun pourra proposer des délégués possibles, suivi d’un appel à accepter cette mission de délégué synodal. Dans les services et mouvements, le mode de désignation sera défini à l’automne 2017.
  • Des membres observateurs seront conviés aux sessions de l’assemblée, issus de l’œcuménisme, du dialogue interreligieux, de la société civile ou d’autres diocèses. Ils ne prendront pas part aux votes.
  • Pendant les assemblées synodales, chaque décision sera approuvée ou rejetée avec un consensus fort : 66% des délégués. Et en fin d’année 2019, notre archevêque promulguera tout ce qui lui semblera bon pour l’avenir de notre diocèse.