Ce sont donc 877 équipes qui se sont inscrites en 190 jours, regroupant 5785 personnes (et même un peu plus car il y a eu quelques équipes d’anonymes que nous ne savons pas bien décompter). Ces équipes ont transmis 1316 contributions, auxquelles s’ajoutent quelques dizaines de briques fabriquées par les équipes d’enfants.

 

La fiche 3 du carnet de route (« Prenons soin les uns des autres ») a été traitée par 350 équipes environ (soit 2 équipes sur 5), les fiches 1, 4, 5, et ‘Paroles libres’ par environ 200 équipes, la fiche 2 (« Développons notre élan missionnaire ») par 110 équipes, et la fiche ‘Enfants’ par 30 équipes.

Nous avions eu plusieurs remarques sur le format contraignant du formulaire pour contribuer, les 2000 caractères maximum en particulier semblant plutôt courts. Au final, la taille moyenne des contributions a été de 1100 caractères environ (dont 150 avec plus de 1800 caractères et 340 avec moins de 700 caractères).

 

Parmi les 5800 participants, plus de 700 personnes ont choisi de se lancer dans plusieurs équipes. 10 étant même dans au moins 6 équipes ! Mais c’est surtout l’ouverture des équipes qui apparaît dans les commentaires reçus: accueillir dans un groupe d’habitués des personnes plus isolées, ou créer des équipes en faisant se réunir des personnes habituellement exclues (en maison de retraite, dans les écoles, en prison, parmi les plus démunis,…). L’ouverture vers les frères d’autres Eglises chrétiennes, d’autre religions, ou sans religion a été important également.

 

L’archevêque le souligne dans la vidéo visible en page d’accueil: ce résultat est au delà de ses espérances! Il reste maintenant à le faire fructifier pour élaborer des décrets pour le synode qui nous porteront pour les années futures.

 

Désormais, c’est un travail de fourmis qui est engagé pour traiter l’ensemble des contributions. Elles représentent tout de même 11 000 phrases, que les membres du conseil synodal lisent et classent depuis plusieurs semaines dans les différents sujets qui semblent ressortir. Début juillet, un groupe de 12 personnes prendra 3 jours au monastère Sainte Claire pour relire le tout, regrouper les idées qui se ressemblent, et faire ressortir des problématiques claires. Un cahier synodal préparé pour les 300 délégués sera mis au point à partir de ces différentes étapes de travail.

 

Note: Vous pouvez aussi consulter les statistiques complètes des équipes synodales.