Après le temps des équipes synodales ouvertes à tous et qui se terminera le 17 juin 2018, c’est le temps de l’assemblée synodale qui débutera par une première session les 6-7 octobre 2018. Vous avez peut-être déjà été appelé (après la consultation en paroisse le 18 mars), ou vous le serez dans les jours ou semaines à venir (pour les services, les mouvements,…), voici quelques informations pour clarifier le rôle d’un délégué synodal.

 

Les délégués synodaux seront environ 300, et ils seront choisis avant le 20 mai 2018. Leur rôle sera de participer aux 3 rencontres de l’assemblée synodale afin de construire pour le bien du diocèse les propositions d’actes synodaux qui seront remis à notre archevêque. Chaque délégué sera issu d’une communauté particulière (une paroisse, un conseil de l’évêque, un mouvement ou une famille de mouvements, un service diocésain,…) mais il sera appelé pour participer à l’assemblée en tant que membre de l’Eglise. Il ne s’agit en effet pas de venir défendre les ‘intérêts’ de sa communauté, mais bien d’œuvrer pour le bien commun. Chacun apportera bien sûr son histoire, son vécu, son expérience dans les différents lieux du diocèse où il aura déjà pris part, pour nourrir ses réflexions pendant les assemblées. Et la diversité de l’assemblée permettra de discerner, à l’écoute de l’Esprit, les directions à prendre tous ensemble.

 

Concrètement, voici les grandes étapes prévues pour l’assemblée synodale:

début septembre 2018 : chaque délégué synodal recevra un cahier synodal regroupant toutes les contributions des équipes synodales, triées en différents sujets de discussion. Il pourra alors en prendre connaissance chez lui pendant quelques semaines, et indiquer les sujets sur lesquels il souhaiterait travailler en commission pendant la première session de l’assemblée. 

samedi 6 et dimanche 7 octobre 2018, à Besançon (au foyer de la Roche d’Or): pendant 2 jours, les 300 délégués répartis en différentes commission s’appuieront sur les contributions des équipes, se mettront à l’écoute de l’Esprit, et élaboreront ensemble de premières propositions d’actes synodaux

samedi 9 février 2019, à Vesoul (au Parc Expo): chaque proposition élaborée en octobre sera soumise à un vote des 300 délégués. On retiendra ce qui fera un consensus large, on laissera de côté ce qui sera rejeté par une grande partie des délégués, et on identifiera ce qui mérite d’être retravaillé

samedi 8 et dimanche 9 juin à Besançon (au foyer de la Roche d’Or): le premier jour permettra de retravailler les propositions en attente d’amélioration, et le deuxième jour sera l’occasion d’un vote final pour valider les propositions à remettre à l’archevêque.

La présence des délégués synodaux à chacune des 5 journées prévues en assemblée synodale est importante pour pouvoir prendre une part active au travail de construction en commun.

 

Il n’est pas prévu de faire travailler les délégués synodaux localement entre les sessions prévues à Besançon et Vesoul (en d’autres termes: pas de rencontre en ‘équipe de délégués synodaux’…). Il se pourrait par contre que les délégués soient invités à expliquer dans leurs communautés ce qu’ils auront vécu dans les sessions de l’assemblée synodale…

 

Quelques rappels également du règlement du synode:

– Pour être délégué synodal, il faut être baptisé, confirmé ou confirmand (voir ci-dessous), membre de l’Eglise diocésaine, et avoir pris part à une équipe synodale

– Les délégués devront parler avec franchise, et écouter avec humilité la parole des autres

– Il n’est pas possible de se faire remplacer à une session de l’assemblée par quelqu’un d’autre

 

Si vous êtes appelé à devenir délégué synodal et que vous n’avez pas encore reçu le sacrement de confirmation, il sera possible de saisir cette opportunité pour suivre le parcours de préparation à la confirmation à l’occasion du synode, et recevoir le confirmation le 9 juin 2019, jour de la Pentecôte, à l’issu de la dernière session de l’assemblée synodale.